Plats lyophilisés : pourquoi les choisir ?4 min read

À première vue, les plats lyophilisés font souvent peur et cela pour diverses raisons : Est-ce que ça sera vraiment bon ? Où puis-je en trouver ? Est-ce que ça m’apportera assez d’énergie pour poursuivre ma randonnée ? Est-qu’ils combleront ma faim ? Et ces interrogations sont loin d’être les seules car le budget peut également être un frein.

Il faut reconnaître, nous même avons d’ores et déjà été dubitatifs sur leur intérêt, surtout quand la durée de nos randonnées nous permettaient de nous en passer. Mais, à l’approche de grandes randonnées s’étendant sur plusieurs jours, la tentation des repas lyophilisés est grande et il était temps de faire le point sur le sujet.

Qu’est-ce qu’un plat lyophilisé ?

La lyophilisation d’un plat est un procédé assez long et technique. Dans un premier temps, les aliments sont congelés avant de les mettre sous-vide pour ensuite faire évaporer la glace de ceux-ci sans la faire fondre : c’est ce que l’on appelle la sublimation. Ensuite, on procède à une extraction des dernières molécules d’eau par le biais d’une mise sous-vide plus poussée et à une montée progressive de la température jusqu’à ramener le plat à une température positive : c’est la désorption qui peut prendre jusqu’à un semaine. Avec ce procédé, le plat lyophilisé aura perdu plus de 90% de son eau et seulement 10% maximum de vitamines C et Béta carotène, ce qui prouve une bonne conservation des valeurs nutritionnelles malgré la lyophilisation.

Pourquoi se lancer dans la nourriture lyophilisée ?

Notamment utilisé par les randonneurs aguerris, ces sachets sous vides ont la particularité d’être léger, pratique et simple à ranger. Et ces éléments sont d’autant plus intéressant et recherchés pour les expéditions en autonomie totale où on essaye au maximum d’optimiser son sac autant au niveau du rangement que du poids.

Il vous suffit d’avoir un peu d’eau qu’il faudra faire bouillir à l’aide d’un réchaud  (C’est vraiment économique en eau par rapport aux plats maisons). L’eau chaude se vide ensuite directement dans le sachet lyophilisé et quelques minutes plus tard, votre repas est prêt ! Vous l’aurez compris, c’est très facile et qui plus est, cela vous évite de faire la vaisselle (et donc, de prendre des assiettes qui prennent de la place).

De plus, ils sont variés autant au niveau du goût que des aliments utilisés, ce qui les rends intéressant au niveau nutritionnel : poisson, viande, légumes, épices, féculents, protéines… Oui mais, tout  ça, c’est bien beau mais, si on est végétarien ou vegan ? Ne vous inquiétez pas, il y a tout à fait la possibilité de trouver des repas respectant votre éthique, avec un large choix et tout autant de goût !

Néanmoins, il reste quelques inconvénients à cette solution :

  • Les plats coûtent assez cher en comparaison aux plats que nous pouvons préparer nous même.
  • Malgré leur préparation rapide, il faut encore avoir le coup de main car si on ne tient pas le sachet droit, on peut facilement trop remplir le sachet ce qui augmente le risque d’avoir une soupe à la place du plat. Mais, cela vaut seulement pour les sachets gradués, sur certains il faut carrément calculer le nombre de ml à verser et… en randonnée, ça peut s’avérer assez complexe 😀

Quelques conseils pour vous aider à déguster votre premier plat lyophilisé :

  • Pensez à graduer une bouteille au cas où l’un de vos plat ne comporte pas de graduation sur le sachet
  • Ça peut paraitre bête mais, n’oubliez pas de prendre un sachet en tant que poubelle (car si un sachet en sauce se renverse, cela fera de beaux dégâts !)
  • Lisez bien les inscriptions au risque de laisser un absorbeur d’oxygène trainer dans votre repas
  • Renseignez-vous sur les apports énergétique nécessaire pour une randonnée afin de bien choisir vos plats

Notre selection de plats lyophilisés

Choix 100% végétarien :

Déjeuner : 

→ Des légumes crus à croquer (non-lyophilisés)

→ Risotto au soja et légumes du jardin (620.8 kcal) de la marque Trek’n’Eat – 6,95€

→ Mousse au chocolat (453 kcal) de la marque Trek’n’Eat – 4,50€

Diner : 

→ Des légumes crus à croquer (non-lyophilisés)

→ Macaronis aux Fromages (602 kcal) de la marque Summit to eat – 6,45€

→ Riz au lait pomme/cannelle (405 kcal) de la marque Travelllunch – 4,95€

Le tout accompagné par un assortiment de noix sur l’ensemble du séjour !